La gestion des animaux dits errants ou libres


En tant que citoyens et militants de la cause animale, nous sommes conscients de la double responsabilité, que nous avons de trouver des solutions réalistes à la problématique du bien-être animal, tout en tenant compte des enjeux sanitaires que cela représente pour notre pays.

Ces projets s’inscrivant dans une vision de développement durable, ont demandé un long processus de réflexion, d’études, d’échanges de vues et de discussions avec divers partenaires, permettant d’atteindre les objectifs escomptés.

Ces dossiers que nous présentons, ouvrent la porte à une vision novatrice impliquant les associations et les autorités publiques, sans qui rien ne pourrait être mis en œuvre.

Ils influeront à moyen terme, directement sur la santé publique de nos citoyens et permettront d’apporter une approche pérenne, au contrôle des animaux errants ou qualifiés de libres.

Deux projets pilotes sont en cours de négociations. Le premier réside sur la Commune Urbaine de Rabat et ses alentours, le second concerne la Municipalité de la Commune Urbaine d’Essaouira et ses environs.

1 – La création du Dispensaire Municipal Animalier de Rabat

Ce projet, comporte plusieurs volets, impliquant plusieurs associations dont ADAN Rabat, le RAPAD Maroc, des ONGs internationales, et trois partenaires étatiques : La Municipalité de la Commune Urbaine de Rabat, l’Office Régional de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) et l’Ordre Vétérinaire Régional de la ville de Rabat.

Une convention est en cours de négociation, afin de mettre en place un programme de limitation des populations canine et féline errantes, à travers la capture, la stérilisation, la vaccination, les soins, l’identification et la relâche des animaux sur leurs lieux de capture.

Le but étant de contribuer pleinement à la lutte contre la rage, devenu un problème endémique de santé publique au Maroc.

Ce projet est réalisé en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot.

2 – Mise en place de campagnes de vaccinations et de stérilisations sur Essaouira

Ce projet est relatif à la mise en place de campagnes effectives de captures, de stérilisations, de vaccinations, de soins, d’identifications et de relâches des animaux, à travers un partenariat entre ADAN Essaouira, le RAPAD Maroc, une ONG internationale et deux intervenants étatiques qui sont la Municipalité Urbaine de la Commune d’Essaouira et l’Office Régional de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). Une convention est en cours de négociation.

Ce projet est réalisé en partenariat avec l’ONG britannique Help the Street Animals of Morocco.