• L’évolution des idées sur le bien-être animal, un facteur de changement pour la mise en place de normes minimales en la matière – D.J. Mellor & J.R. Webster

    26/10/14



    Le processus conduisant les sociétés à s’adapter à l’évolution des connaissances sur les capacités mentales et physiques des animaux et sur la manière dont ces derniers sont affectés par les activités humaines peut être décrit comme un voyage. Chaque pays et région se trouve à une étape particulière de ce voyage, et le trajet que chacun d’eux décide d’emprunter est fonction de la dynamique sociale et culturelle dans laquelle il s’inscrit. Néanmoins, tous les participants à ce voyage sont unis et motivés par une prise de conscience et une préoccupation croissantes à l’égard du bien-être animal. Certains événements marquants ont …

    Lire la suite...





  • Plus personne ne doit mourir de la rage – OIE

    26/10/14



    Une personne décède de rage toutes les dix minutes dans le monde. C’est le triste bilan encore constaté aujourd’hui. Chaque année, la rage tue près de 70 000 personnes, majoritairement des enfants dans les pays en développement. Pourtant, elle peut être éliminée. Plus de 95 % des cas humains de rage sont dus à des morsures de chiens infectés, et contrairement à de nombreuses autres maladies, nous disposons de tous les outils nécessaires pour l’éradiquer. C’est pourquoi chaque mort de plus est une victime de trop. La rage est encore fortement présente dans le monde, avec deux-tiers des Pays encore affectés. …

    Lire la suite...





  • Les moteurs des politiques du bien-être animal au Moyen-Orient – H. Aidaros

    26/10/14



    Dans la région Moyen-Orient de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l’ensemble des valeurs religieuses, éthiques et culturelles constitue un élément moteur important pour la société. Dans nombre de pays de la région, les conceptions en matière de bien-être animal s’expriment davantage en termes de préceptes religieux et d’une éthique de la compassion qu’à travers des réglementations et une législation. En réalité, les normes relatives au bien-être animal n’ont pas encore de cadre réglementaire ou législatif bien établi et il reste bien des problèmes à résoudre dans ce domaine. La prise en compte attentionnée du bien-être des animaux est …

    Lire la suite...